AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Palais à l'apogée des Dieux

Aller en bas 
AuteurMessage
I

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Palais à l'apogée des Dieux   Mer 30 Jan - 16:38

I c'etait téléporté des criques de Londres jusqu'ici, Dyult à la main, a son arrivé dans cette terre, il savait qu'il ne c'etait pas tromper, il utilisa la main qu'il lui resta pour restaurer les lieux, des angles droits et des batisses blanchatre se logaient dans la citadelle, etrangement les insectes qui avaient une conscience a present n'attaquerent pas I et Dyult, qui semblait adoratrice à I.
Leurs loges etaient finis, il y avait trois etages et un sous sol secret, qui se nuissait dans l'obscurité, cette sale etait secrete et etait le lieux de recherche et d'explotation de la science et des mystérieuse formules...
le rez de chaussé lui etait vide et blanc, un blanc propre qui ne laissait apparaitre aucune tache à l'intérieur, les murs de cette demeure etaient mobile à la pensé de I, et etait assez durs, comme il pouvait etre fragiel à sa simple pensée, dans le rez de chaussé se trouvait suelement au fond de la salle un escalier bien rectiligne qui etait relié à tosu els autres etages, l'escalier en colimaçon etait fait d'un verre translucide et magnifique, l'etage du dessus lui, etait scindé en trois, a gauche une salle totu ce qui a de plus banal, et encoe une fois de couleur blanc , au millieu un couloirs pouvant acceder aux deux salles, qui etait bien entendu relier à l'escalier, qui s'arretait a cette etage, les deux cambres etaient pretre a etre habiter par un resident, pour acceder aux deuxieme etage, il fallait toucher le mur du fond qui provoquerais ainsi la teleportation de ce toucheur au second etage de la batisse, ce second etage lui etait exactelment comme le rez de chaussé, sauf qu'il n'y avait pas d'entré comme le rez de chaussé, si elle etait comme le rez de chaussé, mais c'ets comme si la porte etait fermé, impossible de faire la diferenc entre ce second etage et le rez de chaussée qui avait lui aussi un escalier, et le troisieme etage lui aussi etait identique mais au premier etage, sauf que l'intérupteur au fond de la salle lui, menait aux rez de chaussé si on le touchait dans le but d emonter, mais si on le touchait dans le but de descendre on pouvait acceder aux sous-sols.


"Cette demeure seras notre palais, a l'intérieur meme du repaire des insectes, perosnne ne penseras a fouiller la forterresse animale de cet bete pour nous trouver, et aucun de ces insectes n'oseras approcher cette batisse tant que je serais en vie, dis moi Dyult, pourrais tout me raconter tout depuis le debut, tout ce que tu sais."


Il prit Dyult par la main et la mena jusqu'au palais, il monterant les marches ensemble pour appuyer sur l'interupteur au fond de la salle bien mis en evidence, de couleur rouge, puis arriverent dans une troisieme salle avec un escalier qu'ils monterent egalement calmement, les tarces de boue sur le sol, s'effacaient toutes seules et ne laissait aucun trace de leur passages, puis arrivé au troisieme etage il montra une salle situé sur la gauche, qu'il designa d'un bras sur et ferme.


"Cet ta nouvelle demeure, lorsque tu seras prete a me parler appuy sur l'interupteur au fond de ce couloir, tu me rejoindras."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyult
Admin
avatar

Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Palais à l'apogée des Dieux   Mer 30 Jan - 17:00

I avait soudain décidé de laisser tombé Abiel et l'avait saisie par le bras...
Ils s'étiaent ensuite téléportés et étaient arrivés dans un gigantesque endroit, où les insectes semblait les maitres.
Semblant obéir à I, ils n'attaquèrent pas...
Soudain, l'homme qui la guidait transforma l'immense "termitière" où ils se trouvait en un lieu habitable...

"Cette demeure seras
notre palais, a l'intérieur meme du repaire des insectes, perosnne ne
penseras a fouiller la forterresse animale de cet bete pour nous
trouver, et aucun de ces insectes n'oseras approcher cette batisse tant
que je serais en vie, dis moi Dyult, pourrais tout me raconter tout
depuis le debut, tout ce que tu sais."


Dyult sourit. Et même s'ils pensaiet à fouiller, les insectes les anéantiraient...puisque I semblait en quelque sorte capable d'obtenir d'eux ce qu'il voulait...

Il lui désigna un bouton rouge, et lui demanda d'appuyer dessus lorsqu'elle serait prête à lui raconter tout ce qui s'était passé ou du moins ce qu'elle savait...
Obéissant aveuglément à son supérieur, elle appuya sur l'interrupteur...
Soudain, ils descendirent au sol sol...(tadamdammmmmmmmmmmmmmmmm><)
ce sous-sol-là était vraiment merveilleux... Il possédait en plus une odeur comme les vieilles caves en possédait et semblait resplendir même si le soleil ne l'éclairait pas..
Dyult caressa de sa main le tatouage tout frais...

Elle ouvrit la bouche à raconta à I tout depuis le début depuis la météorite, la clé jusqu'au sous-marin, après son rêve...si réel...

"Voilà, je vous ai tout dit...Vous êtesau courant de tout...J'ai voyagé avec cet Abiel depuis le début...
Mais je pense que nous pourrions avoir uassi un membre de plus ...Il s'appelle Pyro, nous l'avons rencontré à Paris et il semblait;..très puissant...
Nous avons aussi rencontré quelqu'un de très fort...sa force paraissait en effet ne pas connaitre de limite..Mais je ne sais pas où il se trouve actuellement...J'ai senti sa présence dans mon rêve..peut-être était-il dans le sous-marin il y a peu de temps...
Les autres...je ne pense pas qu'ils soient trop utiles...Une louve qui semble me prendre pour sa meneuse, une oreille poitue qui fait des bulles indestructibles, la capuche, je ne sais pas ce quelle fait elle, et la femme invisible...la plus intrigante..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.keik0ko.skyrock.com
I

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Palais à l'apogée des Dieux   Mer 30 Jan - 17:43

Dyult n'avait pas attendu ou réfléchi, elle n'avait pas hésité et c'etait précipité dans le sous sol en appuyant sur le bouton rouge au fond du couloir, elle n'etait meme pas rentrer dans sa chambre pour y deposer quoique se soit, dans le soul sol encore sombre, Dyult s'avançea calmemant touchant son tatouage au sein de sa nuque, se dernier avait plusieur effet, il la protégeait egalement des Kaijuu, les insectes inteligents au seins de la citadelle geante, dans laquel se trouvait cacher leur palais, il faut dire, la citadelle geante, dit la "fourmillier" faisait plus d'un pay d'envergure, leur palais malgres sa taille vertigineuse etait assez minusculecomparrer a la fourmilliere, mais a l'intérieur, le "palais" etait comme protégé, les insectes n'ausaient pas les attaquers et deplus, si des intrus venait a entrer dans la fourmilliere les insectes se dirigeaitn tous dessus pour l'annéantir et le manger, mais pour arriver jusqu'a la fourmilliee il fallait ne pas craindre les rayons du soleil, encore pur a cause la destruction de la couche d'ozone, s'y exposer pouvait donner des maladies mortelle, et cela dans le meilleur des cas.
Dyult raconta tout a I, il semblait reflechir et chercher, il avait besoin de quelque chos,e ou plutot de quelqu'un...


*hmmm, il me faudrait un Komui, mais n'import quel Komui...*


"Dyult ta premiere mission en tant que servante seras d'aller me trouver un Kaijuu, ce sont des insectes qui ont aqucis une mentalité et spiritualité humaine, va et ramene en au moi un, de gré ou de force si il le faut."


*Avec je pourrais creer des, comment appelerais-je sa ?
Des Otoko Mushi.*


Dyult semblait prete a partir, mais I l'interpela et lui montrit quelque chose, il lui montrit ses deux mains qui avaient toalement régénéré, et du coup se les serrant pour prier, il les fient toutes les deux bruler, les cendres tombés au sols virevolterent dans la piece, pour s'assembler, I avait utiliser ses deux mains pour l'objet qu'il venait de fabriquer, l'objet en question etait uen épée, uen belle épée, dans son foureau graver de pierr et de hieroglyphe ancien et imcomprehensble, I saisit l'épée, qu'il montra a Dyult et lui fit signe de la prendre, il lui dit ensuite que si elle avait besoin de lui, qu'il faudrait simplement qu'elle sorte l'épée de son foureau et que l'aide viendra a elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dyult
Admin
avatar

Nombre de messages : 195
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Palais à l'apogée des Dieux   Jeu 31 Jan - 13:46

"Dyult ta premiere
mission en tant que servante seras d'aller me trouver un Kaijuu, ce
sont des insectes qui ont aqucis une mentalité et spiritualité humaine,
va et ramene en au moi un, de gré ou de force si il le faut."

Un Kaijuu? Où allait-elle pouvoir en trouver un ?
Son tatouage allait sans doute la protéger des insectes..Elle obéirait aveuglément à I...Elle irait..Dans le monde!!

Peu importait où! Des rumeurs l'avertirait sans doute si un Kaijuu faisait son apparition...
Elle saisit l'épée que I lui tendait...
Bien ...Elle irait capturer vivant ce spécimen, mais restait à savoir une dernière chose...Elle lui demanderait lorsqu'elle reviendrait...


Arrow Quelque part dans ce vaste monde...




Dernière édition par le Sam 16 Fév - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.keik0ko.skyrock.com
Isawa

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: Palais à l'apogée des Dieux   Jeu 31 Jan - 19:55

J'avais volé de la grotte, jusqu'à la forêt qui était en face. Je me posai, rangeai mes ailes, et soufflai un peu. Je fermais les yeux, me concentrais, je pensais à la gamine et disparue en un éclair. Me voilà retrouvée ici, je ne sais pas où, mais logiquement, les deux gamins étaient ici. Je me demandais bien combien de kilomètre j'avais du faire, mais peut importe. Cette téléportation marche, c'est le principale... Je me souviens que j'avais mis 3 ans avant que cette technique ne soit au point.
Je regardais un peu partout. C'était bizarre, car il y avait des insectes partout... Beurk... J'entendais des "bzzz" partout. Ca m'énervait. Mais je parvins à me controler, en faisant le vide dans ma tête. Alors je continuais de marcher, mais cette fois sur le côté pour être prête à me cacher si quelqu'un arrivait. Lorsque soudain, je vis la gamine de tout à l'heure un peu plus loin de moi, avec un autre gars. Ca devait être celui de tout à l'heure, qui était avec elle dans la grotte... Sans doute... Je me cachais aussitôt derrière un gros insecte apparemment mort. Il était bien assez gros pour que je puisse me cacher, et en plus, je suis toute petite alors bon... Autant en profiter...
Un petit insecte volait prêt de moi. Je le pris, et marmonnai tout bas une incantation. Aussitôt, l'insecte était prêt à me servir. Je lui ordonnai donc d'aller près des deux personnes et d'écouter leur conversation.

(Chuchote tout bas)
"Ne te fais pas choper !"

Sur ce, le petit insecte partit, et j'attendis patiement des réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Palais à l'apogée des Dieux   Mer 20 Fév - 16:09

Apres le depart de I se senta un peu seule, mais uen nouvelle presence venait d'arrivée dans le palais, il l'avait senti la presence etait feminine et un etrange hora se degageait d'elle, I etait seul et ses mains n'avait pas encore été régénérées, il risquait sa vie, mais il n'avait rien à craindre si cette personne etait dangereusse ou mechante, mais sil elle etait sainte d'esprit elle ne serat pas venue, mais d'ailleurs comment avait elle entrer ?
Le mur de terre des Kaijus qui rcouvrait l'Euro-Asie etait impénétrable, à la moindre approche, les insectes se ruaient dessus et devoraint l'aventurier, personne ne pouvait arrivé ici vivant, mais peut etre ne l'avait elle pas traversé ? Mais meme si elle l'avait seulement approché I aurait senti sa presence, mais son hora avait apparu d'un coup, subitement.
Mais cette hora, il la reconnaisait, elle ressemblait à l'Hora divine, celle capable de toute les manipulations.
Il prit un long manteau blanc à fourure qu'il enfila vite, de longue manche blanche et propre recouvraient les bars de I, et cachaient ses mains, qui ressmeblaient à celle d'un zombie, mais bientot elles allaient guerir et il pourrait ré-utiliser ses pouvoirs, mais apres tout la creation de l'épée de Dyult lui avait causé beaucoup de tort et avait utilisé enormément d'energie, ce qu'il avait cré etait un objet qui ne devait pas disparaitre et deplus, l'objet en question possedait des faculté que nulle humain ne pouvait à pein imaginer.

*Dyult, reviens vite*

I sortir de sa cave, il appuya sur la bouton pour le teleporter à l'etage et en traversant le couloir, arriva à la chambre 02 du quatrieme etage.
Il s'avançea sur le balcon et se mit debout sur la ranbarde, il la regarda quelque temp avant de lui faire remarquer sa presence, elle avait envoyé un insecte dans son palais, il decida de le foudroyer d'un eclair puissant, en effet meme si ses mains n'avaient pas été restucturée, il pouvait tout de meme utiliser des sorts minimes, qui semblaient puissant aux yeux de la jeunne magicienne.

"Que fais tu là ?"

I senti comme un fricotement dans ses bras, un sentiment de plaisir, de revigorance, ses deux mains venaient de se guerir, tres vite encore une fois, malgres qu'il pouvait sentir une legere douleur, rein d ebien grave, un petit souvenir de la creation de l'épée de Dyult, il ne lui avait pas encore donné de nom.
Hmmm...Voyons, disons un nom puissant qui annonce la fin, un nom terrifiant pour des civilisatiosn entiere, Ragnarok.
A peine avait il penser que sur l'épée de Dyult encore fraiche, Dyult equiper encore d'une cape marron qui cachait son visage, apparut sur la lame le nom de l'épée elle meme, Ragnarok.
I lui sauta de son balcon pour se diriger vers la jeunne magicienne, elle n'avait pas eu le temp de reagir, il c'etait placer derriere elle avec uen vitesse exuberante et ettonant, limite de l'inhumain, I lui chuchota à l'oreille doucement.

"Tu m'interesse grandement..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaolan[Clone]

avatar

Nombre de messages : 19
Localisation : A La Recherche De Sakura Hime...
Date d'inscription : 11/02/2008

MessageSujet: Re: Palais à l'apogée des Dieux   Dim 24 Fév - 13:38

Shaolan & ses amis étaient encore dans la sphère qu'avait créé le jeune ange dénommé Ycar abandonné par ce dernier , Ycar n'avait pas prit le temps d'expliquer ce qu'il se passait et donc , Shaolan et ses compagnons ne su pas que faire dans cette sphère à par attendre ...

Mokona qui s'ennuyait dans cette sphère finit par vouloir essayer d'énerver Kurogane et donc se dirigea vers lui tout souriant , Kurogane le regarda attentivement , il n'avait pas confiance en cette boule de poils et un long moment de silence commença à se poser entre les deux personnes jusqu'à ce que les deux personnes lâchent tout deux un gémissement : celui de Mokona était un " Puu ~~ " et celui de Kurogane un aboiement de chien qu'il lâcha sans faire exprès " Ouaff ! " et à cet instant Kurogane fut embarrassé et Fye ricana avec Mokona et ce dernier dit :


<< Puu ~~ !!! Kurogane est un chien !!! Enfin peut être un chiot vu la faible sonorité de son aboiement ... Puu ~~ !!! >>

A ces paroles , Kurogane fut empli d'une colère immense envers Mokona et alla lui donner un violent coup de poing quand soudain , son corps ainsi que celui des autres s'illumina pour se séparer quand la boule disparu , Kurogane , Shaolan & Fye tombèrent comme des fusées contrairement à Mokona & Sakura Hime qui , eux , tombèrent en douceur ... Mais le plus malheureux était qu'ils se séparent et donc que Kurogane & Fye ne puisse ni communiquer entre eux et ni communiquer avec les autres , enfin , peut être Kurogane qui pouvait comprendre la langue des japonais rescapés car il était lui même japonais mais ils étaient en très petit nombre malheureusement ...

Shaolan arriva tomba comme une fusée à la citadelle des insectes mais ce , par pur coïncidence entre deux personnes ( I & Isawa ) , et Shaolan réussit à voir son point d'atterrissage et quand il vu que l'homme se prépara à combattre , il réussit à bouger et ainsi à une vitesse phénoménale dégainer son sabre pour la mettre devant lui et ainsi arrêter le début d'un combat inutile ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nol-site.fr.nf/
I

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 28/12/2007

MessageSujet: Re: Palais à l'apogée des Dieux   Lun 25 Fév - 1:42

I avait levé les yeux vers le ciel il etait bombé de toiles et de nids d'insectes, quand soudainement une bosse apparu.
Une bosse à l'envers, comme un creux non percé, quelque chose, un poid essayait de percé la citadelle, I voulut verifier son reiatsu avant de laiser mourirs le visiteur qui allait dans quelque seconde etre englouti par les insectes, mais I ne reconnut pas son reiatsu, deplus les informations qu'il avait reçu ne le prévenait pas de l'arrivé d'un inconnu, il decida alors de jeté un regard noire aux insectes qui s'arreterent de s'aggriper et de le mordre, le creux enfin percé, le jeunne garçon tomba, I alla vers lui naturelllement et de haut il le regrda intrigué, il avait de drole d'habit et ses vetements n'etait pas commnu, il n'etait surement pas d'ici, deplus il possedait un drole d'oeil.
I lui fit un gentil sourire pour lui parler et attendait sa reponse.

Qui est tu d'ou viens tu ?

Apres sa reponse, I affichait encore un grand sourire, mais un drole de sentiment de Shaolan derriere ses paroles, fit apercevoir de l'echec de sa tromperie, pourtant I restait poli et faisait comme si de rien n'etait, il le souleva gentiment du sol ou il croupissait avant de lui dépoussiéré ses manches et ses epaulettes couvers de pousieres et de boue? Et de lui tapoté gentiment l'epaule, comme le ferait deux bon copain, meme si I ne le pensait pas une seule seconde.

Tu sais le sol n'est pas tres agreable, alon vous deux, pourquoi ne viendrez vous pas dans mon palais ?

I les accompagna jusqu'a chez lui, dans son palais, son echarpe blanche virevoltait dans l'air, ses habits etaient propre et magnifique, il etait pur, blanc comme neige, mais au fond de lui, personne ne pouvait s'apercevoir qu'il etait vraiment, un homme mechant et manipulateur, usant de tout les recours pour arriver à ses fins, il ne cherchait que son prore interet, pourtant pour tromper les autres il affichait un sourire que personne ne pouvait demasquer.
Pendant qu'ils etaient tout les trois en direction du palais blanc qui se hisait vers le haut de la citadelle d'insecte, I regarda à nouveaux vers le ciel, le trou qu'avait fait Shaolan en tombant etait deja rebouché, les insectes l'avaient deja revouvert de boue et de cadavre de divers autres insectes.
Les insectes de la citadelle n'obéissait pas à I, il le craignaient et n'avaient aucun respect pour lui, ils avaient deja une reine qu'ils cajolaient, la reine elle, detestait I, elle voulait le tuer, mais il etait trop fort, et preferrait lui laissé un peu de sa citadelle.
Devant la porte d'entrée sceller par de drole de symbole, I toucha d'un seul doigt la porte, elle s'ouvrit, en coulissant, ecrassant quelque insectes aux passages.
Le sol etait d'un blanc tellement claire, voir éblouissant, les traces de pas des invités marqué de boue s'effaçaient a leurs passages, le sol restait toujours blanc, I se dirgea vers l'escalier, il attendait tout de meme ses invités, un peu débousolé.
Il leur tenda la main vers eux.

Vous avancez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Palais à l'apogée des Dieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Palais à l'apogée des Dieux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ycar's World :: Le rp :: La Citadelle des Insectes :: Palais à l'apogée des dieux-
Sauter vers: